Chasteté

Pour assouvir tous vos désirs et fantasmes découvrez notre sélection d'accessoires de chasteté.

Découvrir la Chasteté Masculine Contrôlée (CMC)

La Chasteté Masculine Contrôlée (CMC) est une pratique BDSM de couple dans laquelle l’homme soumet volontairement sa sexualité au contrôle total de son ou sa partenaire. Cela n’exclus pas les rapports sexuels mais oblige à s’inventer une nouvelle sexualité tout autant stimulante voir plus que le schéma routinier préliminaire suivi du coït avec orgasme… ou pas. L’abandon de soi au contrôle d’une autre personne demande de la confiance et renforce la complicité du couple.

Les raisons et les bénéfices de l’abstinence

 

Que l’idée soit venue du soumis ou du Key Holder (personne qui détient la clé de la cage de chasteté), les principales raisons et bénéfices évoqués par les pratiquants de la CMC sont les suivants :

 

 - La recherche de sensations sexuelles plus intenses

En effet, la privation d’érection et de masturbation va créer une frustration chez le soumis et augmenter son désir, son excitation et donc l’intensité de ses sensations lorsque le moment de la libération arrivera. Il profitera d’autant plus de son plaisir lors de l’acte sexuel qu’il ne sait pas quand il pourra de nouveau en jouir et en attendant ce moment, il cherchera son plaisir au travers de celui qu’il donne.

 

 - La volonté d’améliorer la relation du couple

Le coït étant mis de côté, une nouvelle forme de sexualité se développe, presque totalement centré sur le plaisir de l’autre (presque car le soumis trouvera, lui aussi, son plaisir dans celui qu’il donne à son dominant). L’homme chaste prend donc du plaisir à en donner et redouble d’attentions en tout genre, sexuelles ou non envers son ou sa Key Holder pour gagner son droit de libération. Avec une bonne communication sur les attentes et désirs de chacun en amont, une confiance absolue et un total respect de la personne, cette pratique renforce les liens du couple et la complicité des deux partenaires.

 

 - La naissance d’une nouvelle sexualité

La condition de Monsieur obligera le couple à moduler sa sexualité et à se concentrer sur des jeux de sensualité, et d’érotisme purs comme les massages, caresses, l’utilisation de tout le reste de son corps pour procurer des sensations intenses (mains, langues, lèvres, étreintes, etc), la recherche de sensations stimulantes sur des zones érogènes comme le chaud/froid, un léger souffle, des baisers, des vibrations ou autres sensations délivrées par des accessoires dédiés aux jeux sexuels. En tout cas elle ne sera plus phallo-centré comme le schéma de reproduction qui n’existe qu’avec pénétration.

 

La CMC en pratique

Rappelons bien qu’il s’agit d’une pratique de domination/soumission par consentement mutuel et que le dialogue et l’écoute sont de rigueur. La base de la relation ayant été déterminer avant pour fixer des limites ou des orientations dans les pratiques pour que la situation soit plaisante pour les deux protagonistes.

 - Côté dominant (Key Holder):

C’est à la personne qui domine de sceller la cage de chasteté du soumis pour affirmer sa position dès le début du jeu de rôle afin que chacun se prête au jeu totalement, ce qui n’est pas naturel dès la première fois, même pour la personne dominante. Cette personne doit toujours garder le contrôle, afin de pouvoir déterminer quand le soumis à gagner le droit de délivrance. Pour ce faire le ou la Key Holder se doit d’avoir des exigences et de les exprimer clairement afin que le soumis puisse les satisfaire et mériter sa récompense le moment venu, quand le ou la dominant.e l’aura décidé.

 - Côté soumis :

Le soumis se plis aux exigences du Key Holder, parce-que son plaisir est de répondre aux désirs de son Maître ou sa Maîtresse, de s’occuper de son bien-être et de lui procurer beaucoup de plaisir. S’il fait bien les choses, il obtiendra en récompense l’ouverture du cadenas qui verrouille sa cage à pénis. C’est pour cela qu’il deviendra de plus en plus attentionné, emprunt aux gestes affectifs et en demande de vous satisfaire sexuellement même sans l’usage de son pénis.

 

Alors si vous avez envie de changement de votre vie de couple et que cette orientation vous paraît répondre à vos attentes, la meilleure chose à faire est d’en parler avec votre partenaire. Expliquez-lui le fonctionnement global de cette pratique avec son rôle et le vôtre ainsi que les changements positifs pour vous deux, que vous aimeriez voir s’opérer. Un temps de réflexion et de discussion sera certainement nécessaire mais rien ne sert de se précipiter et un test d’abstinence avec jeu de domination peut être réalisé avant de se lancer dans l’achat d’une cage pour pénis.

Conseils d’hygiène avec une cage de chasteté pénienne

 

Lorsqu’un homme porte de manière prolongée une cage de chasteté, on peut se demander comment garder une bonne hygiène intime. Ce n’est pas très compliqué, voici quelques conseils :

 

- Douche quotidienne avec la cage

Il est tout à fait possible de prendre sa douche quotidienne avec la cage de pénis le savon et l’eau pouvant se frayer un chemin pour passer à l’intérieur. Il faudra tout de même bien sécher au sèche-cheveux pour éviter la macération même si la cage est dotée d’aérations.

 

- Douche hebdomadaire sans la cage

Une douche hebdomadaire sans le dispositif de chasteté est fortement recommandée. Si la petite toilette quotidienne permet de rincer avec une eau savonneuse, il est indispensable de bien nettoyer une fois par semaine le pénis et la cage de chasteté.

 

- Des cages qui permettent d’uriner

Il existe différent modèles de cage de chasteté, par leur design et par leur matière. Ils enferment plus ou moins totalement la verge, certains permettent donc d’uriner sans être obligé de libérer le pénis de sa cage. Il faut y penser au moment de l’achat, c’est un critère important selon l’utilisation souhaitée.

 

Précautions pour la sécurité

 

Pour une pratique sécurisée de la Chasteté Masculine Contrôlée, il y a certaines mesures de précaution à prévoir afin d’éviter les soucis.

 

- Permettre au soumis de se libérer seul en cas d’urgence

L’idée n’est pas vraiment de lui laisser un double des clés pour se libérer quand ça lui chante, mais de pouvoir le faire en cas d’urgence. En plus, la situation étant issue d'un arrangement en commun accord, il n'y a pas de raison pour qu'il "triche" mais bon la tentation peut tout de même être risque.  La solution étant de placer un double de la clé du cadenas dans une enveloppe scellée qui lui permettra de se libérer seul en cas de nécessité. Vous serez forcément au courant puisqu’il aura décacheté l’enveloppe.

Une autre solution consiste à utiliser des cadenas numérotés, il n’y a pas besoin de clé mais le cadenas ne peut être scellé qu’une seule fois, un autre doit être mis en place pour remplacer celui qui a été enlevé et le numéro ne sera pas le même donc même principe, vous serez assurément au courant si tel était le cas.

 

- Vider régulièrement la glande prostatique

Afin d’éviter l’hypertrophie de la prostate, la glande prostatique doit être vidée de temps en temps. Le mieux étant de se renseigner auprès d’un médecin sur les besoins de cette glande, sans obligatoirement lui parler de la situation précise si vous ne le voulez pas.

 

Optimiser le confort du soumis

 

- Période d’accoutumance

Il vaut mieux pour commencer, porter la cage de chasteté pendant de courts moments pour s’habituer progressivement et augmenter la durée du port au fur et à mesure, même la nuit, c’est possible ou pour sortir, là encore c’est à prendre en compte lors de l’achat (la discrétion sous un pantalon).

 

- Bien choisir la taille

Pour un confort optimal et pour éviter des douleurs inutiles, il est important de bien choisir la taille de sorte à imposer une vraie contrainte mais sans occasionner de douleur. Comme vu juste au-dessus, il est normal de devoir passer par une période d’accoutumance progressive, mais si l’appareillage est bien adapté à la morphologie du soumis, cela doit se faire assez facilement.

 

Que soyez en train de vous renseigner avant de vous lancer dans la mise en place de la CMC dans votre couple ou bien que vous ayez déjà commencé, j’espère que ces informations vous seront utiles et vous permettront de profiter pleinement d’une pratique saine et sécurisée.